TD 25

TD   25 Développement durable

 

Document 1 :

L’économie africaine devrait croitre en moyenne de près de 5 % cette année, mais « satisfaire des besoins de base quotidien reste un défi majeur pour la majorité des Africains » a commenté Afrobaromètre […]

De nombreux Africains manquent toujours d’eau et de nourriture, n’ont pas un accès suffisant aux soins et sont souvent à court d’argent […]

Les gens les plus pauvres habitent dans les zones où les gouvernements n’ont pas construit d’infrastructures de base : « les données montrent des corrélations significatives entre l’accès aux réseaux électriques, l’existence de canalisations d’eau et d’autres services de base et les plus forts niveaux de pauvreté vécue » ; Le faible niveau d’instruction a également une grande influence sur la pauvreté.

Les chercheurs d’Afrobaromètre exhortent les gouvernements du continent à porter leurs efforts sur la réduction de la pauvreté plutôt que de se focaliser simplement sur la croissance de leurs économies. « Les investissements dans l’éducation et les infrastructures peuvent être l’un des moyens les plus efficaces pour que les gains économiques atteignent les citoyens les plus pauvres du continent. »

Afrique : quand la croissance économique ne change rien à la pauvreté, L’expansion.com, 1er octobre 2013

 

  1. Pourquoi la croissance en Afrique ne résout-elle pas tous les problèmes ?
  2. Expliquez le deuxième paragraphe
  3. Quel lien peut-on faire entre croissance et développement ?
  4. Le développement durable est-il actuellement une préoccupation de l’Afrique ?

 

Document 2 :

  1. Analyse de document
  2. Quelles conséquences peut avoir l’évolution des températures sur notre société ?

 

Document 3 :

Si le tri sélectif est devenu le premier geste écologique en France, il reste pourtant encore trop occasionnel : 87 % des Français trient leurs déchets, mais seulement 44 % d’entre eux le font de manière systématique, selon le premier Observatoire du geste de tri publié vendredi 20 juin et réalisé par Ipsos pour Eco-Emballages, l’éco-organisme chargé de financer le tri et le recyclage des emballages ménagers. Par ailleurs, 18 % des Français âgés de 15 à 24 ans ne trient jamais leurs ordures ménagères, contre 13 % pour la moyenne nationale.

Le type d’habitat entre également en ligne de compte puisqu’on trie deux fois plus à la campagne qu’à la ville, où le manque de place pénalise la présence de bacs de recyclage.

Au total, en 2013, chaque Français a trié en moyenne 46,3 kg d’emballages ménagers. Conséquence : 3,2 millions de tonnes ont été recyclées l’an dernier, soit un taux de recyclage de 67 %, stable depuis plusieurs années.

Si cette collecte sélective a permis d’éviter l’émission de 2,1 millions de tonnes de CO2, soit l’équivalent d’un million de voitures qui circulent pendant un an, elle reste en deçà des objectifs du Grenelle de

 

l’environnementqui prévoyait d’atteindre un taux de recyclage de 75 % en 2012. Dans un rapport publié en janvier, la Cour des comptes notait la difficulté à atteindre cet objectif et pointait du doigt les mauvais élèves : le Sud-Est et les centres urbains.

« Le geste du tri est plébiscité par les Français, mais il ne fonctionne pas encore partout ni dans toutes les catégories de populations. Nous devons tout faire pour le rendre exemplaire et relancer la collecte sélective, qui s’est stabilisée depuis quelques années », assure Eric Brac de La Perrière, directeur général d’Eco-Emballages.

Le Monde.fr  20.06.2014 Audrey Garric

 

  1. Que montre le graphe ?
  2. Pourquoi existe-t-il ces différences entre générations ?
  3. Pourquoi les objectifs ne sont-ils pas atteints ?
  4. Le tri est-il une solution pour préserver l’environnement ?

 

Document 4 :

On dit qu’il y a externalité lorsque l’activité de consommation ou de production d’un agent a une influence sur le bien-être d’un autre sans que cette interaction ne fasse l’objet d’une transaction économique.

On distingue les externalités négatives et les externalités positives.

La pollution est l’exemple le plus typique d’externalité négative : lorsqu’une usine pollue son environnement en rejetant des déchets, elle inflige une nuisance aux habitants de la région. Elle peut être visuelle (la construction d’un équipement productif ou même de logements peut altérer la vue initiale des riverains), sonore, ou de manière plus générale, modifier certains équilibres naturels ce qui, indirectement, peut affecter le bien-être de certains agents de l’économie.

L’encombrement dû à la circulation automobile est un exemple d’externalité négative réciproque : chaque automobiliste gêne son voisin de sorte que l’augmentation de la circulation entraîne une congestion qui rend les déplacements de plus en plus difficile.

On parle d’externalité positive dans le cas où l’interaction aboutit à une augmentation de bien-être. L’effet de norme ou de club est l’exemple d’externalité positive réciproque : la valeur accordée par un consommateur à un produit ou à un service augmente lorsque le nombre de consommateurs de ce produit ou service s’accroît. Ainsi en est-il par exemple du téléphone ou de la télécopie: plus le réseau est étendu, plus nombreux sont les correspondants accessibles et donc plus le raccordement devient intéressant pour un nouvel abonné.

La caractéristique d’une externalité est de ne pas  être associée à une transaction économique. Il en résulte que l’arbitrage présidant à  la décision privée ne tient pas compte des coûts ou des avantages associés à l’externalité. Dans le cas d’une externalité négative cette omission aboutit à une sur-production. Dans le cas d’externalité positive cela conduit au contraire à une sous production.

Restaurer l’efficacité suppose alors la mise en place d’instruments dont l’objectif est d’internaliser l’externalité. C’est à dire des instruments susceptibles de réintroduire les coûts ou avantages externes dans l’arbitrage privé.

 

  1. Qu’est ce qu’une externalité ?
  2. Pourquoi existent-elles ?
  3. En quoi posent-elles problèmes ?
  4. Quels sont les remèdes aux externalités négatives en matière d’environnement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *