PostHeaderIcon Correction du devoir

L’action publique en faveur de l’environnement est-elle toujours efficace ?

Quelques élements pour le plan

  1. L’action publique est dans une certaine mesure efficace
  2. Mais elle connait un certain nombre de limites

Il s’agit d’un plan, oui mais

la première partie annonce tous les éléments positifs :

la fiscalité mise en oeuvre dans le principe pollueur / payeur doit provoquer un changement de comportement des pollueurs, qui seront incité à changer leurs techniques de production, parce que la taxe sera trop onéreuse

Les normes mises en place vont faire prendre conscience des externalités négatives et permettront de réduire certaines pollutions

Les quotas d’emissions vont sensibiliser et responsabiliser les entreprises qui chercheront à moins polluer pour respecter les quotas

La seconde partie montre que les intentions sont bonnes mais que les contraintes ou les incitations étant trop faibles, leur efficacité est relative

La nature est un bien commun ce qui fait émerger des comportements de passager clandestin.

L’internalisation des externalités est complexe à mette en oeuvre notamment à cause de l’existence d’autres enjeux (emplois, croissance …) qui font que l’état ne souhaite pas trop taxer les entreprises. Les quotas peuvent être trop nombreux pour véritablement contraindre les entreprises

Les normes restrictives peuvent générer des comportements opposés à l’objectif (effet rebond)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.